La gueule du loup (17 octobre 1961)

Kateb Yacine (1929-1989) – ALGÉRIE

1920px-%d9%86%d8%b5%d8%a8_%d8%aa%d8%b0%d9%83%d8%b1%d9%8a_%d9%84%d9%84%d9%85%d8%ac%d8%a7%d8%b2%d8%b1%d8%a7%d9%84%d8%aa%d9%8a_%d9%81%d8%a7%d9%85%d8%aa_%d8%a8%d9%87%d8%a7_%d9%81%d8%b1%d9%86%d8%b3%d8%a7_

Peuple français, tu as tout vu
Oui, tout vu de tes propres yeux.
Tu as vu notre sang couler
Tu as vu la police
Assommer les manifestants
Et les jeter dans la Seine.
La Seine rougissante
N’a pas cessé les jours suivants
De vomir à la face
Du peuple de la Commune
Ces corps martyrisés
Qui rappelaient aux Parisiens
Leurs propres révolutions
Leur propre résistance.
Peuple français, tu as tout vu,
Oui, tout vu de tes propres yeux,
Et maintenant vas-tu parler ?
Et maintenant vas-tu te taire ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s