Pas besoin de dire j’tem

Christophe Nyaku (1978-) – Partenaire d’AFROpoésie – MALI

Illustration de Sadikou Oukpédjo – Togo

Sans titre

Blessé au plus profond de l’âme,
Je n’avais que mon seul stylo comme arme
Devant une feuille blanche.
J’étais troublé
Comme si le sol se craquait sous mon pied
Jusqu’à la seconde où mes pensées
S’orientèrent vers toi. Inspiré, le stylo se mit à gratter tout seul.
Souviens-toi,
Il y a quelqu’un quelque part
Sur ce globe qui t’aime plus que tout
Et qui donnerait n’importe quoi
Pour que tu sois heureuse
Car tu es une fille qui ne doit en aucun moment
Connaître la souffrance.

Tu mérites tout le bonheur qu’il y a sur cette terre
À défaut de moi, avec quelqu’un d’autre.
À une personne qu’on aime
On ne peut que souhaiter le meilleur pour elle.
Toi et moi avons beaucoup de choses en commun.
Cela j’ai pu m’en apercevoir durant le temps passé avec toi
Et tu dois savoir que l’amour ne s’achète pas, il se cultive.
Moi j’en ai toute une tonne pour toi.
Souviens-t’en! Souviens-t’en
Et songe à écouter ton cœur.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s