Errance

Nouhr-Dine Akondo (1979-) – Partenaire d’AFROpoésie – TOGO

20180302_154304.jpg

Tel un colibri en quête de fragrances et saveurs

Je voltigeais d’arbre en arbre.

De branche en branche sans me percher,

Car en nul écosystème, je n’ai trouvé mes plumes

 

Je partis en nomade à la quête de valeurs

Averti de mes candeurs    

Et déçu, d’un système à l’autre,

D’une branche d’illusion à une autre

 

Je reste là affamé

Tel un hibou en agglomération.

Je ne peux me nourrir,

Ni étancher ma soif de choix et de guidance

 

Confusion et imbroglio à l’horizon,

On s’enfonce, on creuse la tombe par délire identitaire

On se déchire, en martyrs on tombe

Etourdis par cette harmonie tendue entre victimes et bourreaux

 

Chacun rumine la fibre ethnique et nul ne veut la digérer

Et par manque de nutriments, pieds et bras s’affalent

Là se trouve un marasme criard

Père de constipations régionalistes et stériles

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s