Valachie tropicale

Nouhr-Dine Akondo (1979-) – Partenaire d’AFROpoésie – TOGO

800px-Blood_cells.jpg

Su les draps des 50 mille ans

Des 38 mille ans de sommeil du vieux vampire

Et 12 mille ans du novice encore avide de sang

Le sang a coulé et continue de couler

 

Sans être au courant des soifs millénaires

Les corps gorgés de sang de toutes races : pures, impures et hybrides

S’émeut en parade dans les rues

Vêtues de rouges pour les uns et jaunes pour les autres

 

Mais spectacle pathétique pour les âmes averties

Reste un sport du souverain pour des orgies

De griffes enfoncées dans des corps gorgés de sang succulent

A des températures à raviver la flamme d’une vie éternelle sur le trône

 

Une vie où les corps gorgés de sang

Ne devraient avoir d’âmes si ce n’est que pour saigner de leurs artères

Une  vie où la moindre agitation devient une course poursuite

Une vie où on saigne à blanc pour que vive le Comte sans contestation

 

Mais jusqu’à quand ?

Lorsque le peuple émacié

En proie au marasme

Saigne à blanc au point de ne plus servir au Comte.  

 

 

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s