Non classé

La jeune femme de Kyoto

Poème de René Depestre (1926-) – HAÏTI

Tree_flowering_near_lake_in_Nomahegan_park_NJ.jpg

Une nuit j’ai allongé ma vie dans son herbe

et j’ai tant joui de sa beauté que je porte

son absence de fée comme un temps de cerisier.

Des années après je sens
Yuko infuser

une force d’arbre à pain à mes idées.

Je la vois qui ouvre et ferme

en riant les battants de mon chemin.

Ivre de ses charmes, me voici à jamais

accru de sa flambée de jeune femme.

 

 

Publicités

Catégories :Non classé

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s