Non classé

Rien que lune (extrait)

Poème d’Esther Nirina (1932-2004) – MADAGASCAR

187_1003703_africa_dxm

Est-ce terre
Ce point minuscule
Silence bleu
Sur qui
Le givre traduit les brûlures
De ce qu’elle doit taire

En elle
S’inscrit le chiffre de la vie
Elle donne
Le chant de dedans
Sa langue
À force d’habiter la matrice
Voit de loin venir
L’œuf et l’oiseau d’elle

Terre de femme.

Terre des mots
Substance
De ma terre
Prénatale
Aporétique séjour
Pourtant
J’en reviens
Avec des chants
Habitants habités

De silence

 

Publicités

Catégories :Non classé

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s