Non classé

Paix et démocratie en Afrique

Poème de Rodrigue Hounsounou (1986-) – Partenaire d’AFROpoésie – BÉNIN

187_1003703_africa_dxm (1).png

Shaddaï, si vrai que soit le monde, Amour

Tu restes. Paix et Liberté, par toi, se fraient

Un chemin. Contre toi, tel le soleil moite, doux

Au milieu de ces courants de violence qui délaient.

 

Quand le cœur l’emporte sur les humaines raisons

Qui servent de motifs aux plans d’action

Politique, la boulimie du pouvoir dans les ébènes

Cessera de ronger le cordon ombilical de laine

 

Qui tisse le destin commun des peuples d’Afrique

Dont le sourire et l’ébat meurent de désarroi

Depuis, ouvert à cause de maux divers, faits d’effroi.

Dirigeants Politiques, Société Civile de ce cirque

 

Vos cœurs humains, la morale humaine, la tête haute

Doivent triompher. Des mille intérêts qui disséminent

L’humanité en Afrique, j’aspire à la mine;

Bouclier des affronts et des fermentations hypocrites.

 

La Liberté et l’égalité doivent se tisser

Pour le développement de la fraternité

D’une Afrique sous l’égide d’idéologies fixées

Positives, unificatrices, épanouies sans ambiguïté.

 

 

Publicités

Catégories :Non classé

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s