Non classé

Elève tes palais

Poème d’Ahmed Fouad Najm (1929-2013) – EGYPTE

Illustration: carte postale du palais d’Heliopolis, Université Américaine du Caire

Postcard_of_the_Heliopolis_Palace_Hotel.jpg

Tu peux élever tes palais sur nos champs

avec notre labeur et le travail de nos mains,

tu peux installer tes tripots près des usines

et des prisons à la place des jardins,

tu peux lâcher tes chiens dans les rues

et refermer sur nous tes prisons,

tu peux nous voler notre sommeil

nous avons dormi trop longtemps,

tu peux nous accabler de douleurs

nous avons été au bout de la souffrance.

A présent nous savons qui cause nos blessures,

nous nous sommes reconnus et nous sommes rassemblés,

ouvriers, paysans et étudiants ;

notre heure a sonné et nous nous sommes engagés sur un chemin sans retour.

La victoire est à la portée de nos mains,

la victoire point à l’horizon de nos yeux.

 

1973

 

Publicités

Catégories :Non classé

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s