Non classé

La mousse

Poème d’Ali Azaykou (1942-2004) – MAROC

River_gambia_Niokolokoba_National_Park.gif

Si la boue du mot que tu cherches

l’appelle

dis-lui que la mousse
T’a recouvert

Je ne peux pas partir

et laisser le fleuve arracher la mousse

la condamnant à errer sans retour

et chaque fois qu’elle rencontre la vie

à s’y accrocher désespérément

Le fleuve emporte tout le monde

et chacun fait semblant de s’y baigner

de plein gré

Moi qui suis le plus grand des désespérés

je donne la vie

Je l’aime quand elle surpasse le temps

et survit au jour qui fuit

à la nuit qui lâche ses voiles

Personne n’achète sa naissance

Elle s’offre à nous ainsi

depuis toujours

 

 

Publicités

Catégories :Non classé

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s