Non classé

Interprétation poétique de La camisole du Dr Cheikh Kanté

Poème de Fatou Yelly Faye (1957-) – Responsable d’AFROpoésie Afrique de l’Ouest

Illustration: fresque représentant Lat Dior sur le mur d’une usine à Bel-Air (Dakar)

800px-BelAirMurals6.JPG

Je voudrais

Pour Maam Marie Rabia Zahra Yasmine et Prunelle

Une camisole de lumière

Ornée de rêve et d’espérance

Une camisole bariolée ocre rouge blanche

Des nuits de meurtrissures oubliées

Je voudrais pour ma jeunesse

Fer de lance

Une camisole arc qui ne s’arc-boute pas

Une camisole flèche aux dards juvéniles

Trempée dans la sève de l’histoire

L’histoire d’un passé

Qui fuse et nous montre

Sa force éparse et glorieuse

Qui étale sa joie de vivre

Passé où les valeurs se fondent

S’entrecroisent s’entremêlent

Valeurs architectes

Qui ont bâti pas à pas

D’une main fertile notre histoire

Reconstitué le paravent

De l’histoire latente de notre destinée

Une camisole de laine tissée

De rêve et d’espoir

Etoffe touffue  solide inaccessible

Où les fils s’entrecroisent s’entremêlent

S’emmêlent et ne forment qu’un

Une camisole qui ne rappelle pas

Le trop-plein des bateaux négriers

Au large des Caraïbes

Camisole phare à Gorée

Etranglée enchevêtrée

Dans les semailles des mailles esclavagistes

Mais une camisole verte d’option

Qui charrie sa destinée

Et trace à travers champs

Dans les contours oblongs des lignes

Le passé présent futur

De sa jeunesse

La camisole de force

De l’esclavage de la colonisation de l’endettement

Camisole des camisoles

Tel un boulet

Serpent mamba géant crie à tue-tête

Ces rêves inachevés

Car nous avons résisté à l’indicible

Camisole insidieuse  sournoise

Mesquine

Tu ne seras plus cet opium qui

Trompe ma jeunesse

Car nous résisterons

Comme

El hadj Oumar Tall, Ahmadou Cheikhou Tall, Maba Diakhou Ba, Fodé Kaba Doumbouya

Nous continuerons à résister comme nos Héros armés

Lat Dior Ngoné Latir Diop, Alboury Ndiaye, Sidya Ndatté Yalla Diop, Samory Touré, émir Abd el Krim el Khattabi, La reine Zingha, Béhanzin

Des combattants d’un type nouveau

À côté d’Aline Sitoe Diatta, Cheikh Ahmadou Bamba, Ahmad Omar El Mokhtar

Emir Abd el Kader, Rabah, Sarraounia, le roi dieu Prempeh, Ranavalona, Rudolf Manga Bell, Charles Atangana

Oui

Des combattants d’un type nouveau

Férus de sciences de connaissances  d’histoire du passé glorieux

De l’héritage ancestral

Debout pour continuer la lutte

Parachever ce qui a été amorcé

Les combattants de la camisole

Ont changé cet habit

En une arme de transition

Une arme de construction

La faculté de résilience

Qui pare tous les coups

Oui petit fils de Meissa Wally Dione

La jeunesse résistera et nous reviendra

Car

Sous l’arbre à palabres

La démocratie à l’africaine s’était réfugiée

Sous l’arbre à palabres

Des questions étaient posées

Des solutions trouvées

Des décisions appliquées

Et nos enfants parés de leurs plus beaux atours

Reviendront sous l’arbre à palabres

Retracer les chemins de leur destinée

Ils reviendront habillés de la

Camisole de la résilience

Du bonheur de la joie de vivre de l’espoir retrouvé

Avec le courage des circoncis

La témérité la bravoure du tirailleur

La fierté du guerrier

Le regard altier

La patience du sage

La hargne et la fougue de la jeunesse

Avec pour arme le savoir et la connaissance

Replonger dans nos valeurs ancestrales

Ils tendront la main

À nos Héros Africains

Et

Je te cite Kanté

 « Par une solidarité intergénérationnelle entretenue la graine d’espérance semée à l’indépendance va éclore »

Replongé dans nos valeurs

L’étendard de la camisole de la résilience va germer

Alors

Maam Marie ! Rabia ! Zahra ! Yasmine ! Prunelle !

Je te cite Kanté

« Instruis-toi et travaille avec ardeur pour nourrir ta famille à la sueur de ton front

Prie Dieu avec sincérité et les portes du Ciel et de l’espérance s’ouvriront alors devant toi

Et  tu seras l’homme le plus heureux » 

Car

Je te cite Kanté

« Nos ancêtres ont bâti dans la souffrance et la douleur tous les autres continents » 

Ils ont supporté les coups

Afin que le couperet de l’histoire leur rende justice

Par la résilience dont nous avons su faire preuve

Nous donnerons à la jeune génération

Les moyens nécessaires de relever

Le grand défi

De l’Afrique des valeurs retrouvées

Pour l’avènement de sa jeunesse.

Je voudrais

«  Que la Paix de Dieu soit sur les générations futures ! »

 

 

Fatou Yelly FAYE

La poétesse de la solidarité intergénérationnelle

et du cousinage à plaisanterie

 

Publicités

Catégories :Non classé

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s