Non classé

Vertu des lucioles

Poème d’Aimé Césaire (1913-2008) – MARTINIQUE (France)

800px-Panthéon_Aimé_Césaire.JPG

Ne pas désespérer des lucioles
je reconnais là la vertu.
les attendre les poursuivre
les guetter encore.
le rêve n’est pas de les fixer flambeaux
ni qu’elles se répondent en des lumières non froides
je suis d’ailleurs sûr que la reconversion se fait
quelque part pour tous ceux
qui n’ont jamais accepté cette stupeur de l’air

la communication par hoquets d’essentiel
j’apprécie qu’elle se fasse à tâtons
et par paroxysme
au lieu de quoi elle sombrerait inévitablement
dans l’inepte bavardage de l’ambiant marécage

 

Recueil Comme un malentendu de salut

 

Publicités

Catégories :Non classé

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s