Non classé

L’heure de Cuba

Poème de René Depestre (1926-) – HAÏTI

Fidel_Castro_-_MATS_Terminal_Washington_1959.jpg

Il est huit heures du matin

à mon bracelet-montre des
Corbières.

A
La
Havane il fait minuit passé :

avant d’aller au lit

des chevaux vaincus du siècle

Fidel
Castro fume-t-il

le dernier cigare de la journée ?

jette-t-il les mots amers de son discours en désordre parmi les pièces défranchies de son uniforme de macho en chef des chimères de son temps ?

commandant en chef ! quelle heure est-il dans le désert de la révolution ?

dans ses yeux privés de raison et de rosée est-il bien trop tard pour un réveil jamais vu ?

quelle heure est-il à
Cuba dans la poésie ?

(ou dans l’histoire de la philosophie ?)

sur les collines audoises

mes jours en état d’émerveillement

accueillent à bras ouverts

un nouveau lever de soleil

sur les mots de la tribu !

dans le sens où l’Histoire

brûle son voilier cubain

la rage de vivre donne

à mes pas des bottes de sept lieues

dans le chemin où don
Quichotte a disparu.

 

 

Publicités

Catégories :Non classé

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s