Non classé

Ecrit devant la morgue à Nouakchott

Poème de de Souleymane Kidé (1980-) – Partenaire d’AFROpoésie – MAURITANIE

1280px-Saudi_mosque_in_Nouakchott.jpg

Entre le grabat et la morgue

L’âme écoute le son d’un orgue.

 

Entre la morgue et le grabat

L’âme s’écroule en plein combat.

 

La morgue est luxueuse

Et le mort est VIP,

Le cercueil somptueux;

Linceul de qualité,

Le corbillard de cent cylindres,

Des funérailles dignes de roi,

Sur un catafalque doré ;

Dans une tombe architecturale ;

Le mort servi aux asticots !

Mort putréfié,

Nécrosé,

Cadavéreux,

Osseux,

Cendreux

Et néant…

 

Le VIP pourri,

Le somptueux véreux;

Le luxe puant

Et le mort est mort

Comme un pauvre

Comme un miséreux

Comme un homme ordinaire.

 

La mort est juste !

 

Catégories :Non classé

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s