Non classé

La mort et la liberté d’après Matoub Lounès

Citation de Lounès Matoub (1956-1998) – KABYLIE (Algérie)

Illustration: l’artiste à l’Olympia après les évènements du printemps berbère du 20 avril 1980

Lounès_matoub1980.jpg

« Je suis de la race des guerriers. Ils peuvent me tuer mais ils ne me feront jamais taire. Je préfère mourir pour mes idées que de lassitude ou de vieillesse. »

 

« Matoub Lounès assassiné », Hassane Zerrouky, L’Humanité, 26 juin 1998

(Cliquez ici pour lire l’article)

 

Catégories :Non classé

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s