Non classé

Ô vie

Poème de Jonathan Ikami (1997-) – Partenaire d’AFROpoésie – RDC

Illustration: caméléon du Yémen sur un arbre

1024px-Chamaelio_calyptratus.jpg

Ô vie
Toi, l’éternelle envie
Tu viens aussi
Lentement qu’un caméléon,
Tu prétends saisir la plume du paon.
Tu es tombeau
De notre bonheur
La source de notre malheur.

Ô vie
Toi l’éternelle envie
Ton immaculée
Beauté,
Ta douce
Et séduisante voix
Chamboulent, et déroutent l’Homme.

Tu es un
Avion
Sur lequel
S’envole
Notre vision.

Ô vie
Toi, l’éternelle envie
Tu viens si lentement
Tu pars si vite comme les paroles menteuses de ta bouche qui s’envolent.

 

 

Catégories :Non classé

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s