Non classé

Izlan dans la poésie berbère

Illustration: le drapeau berbère, adopté en 1998 par le Congrès mondial amazigh.

1024px-Berber_flag.svg

Izlan est le pluriel du terme amazigh Izli, qui étymologiquement signifie « le fluide ». Il désigne à la fois un poème de deux vers à mélodie et à rythme fixe à emploi large, mais également des chants amazighs, que l’on retrouve partout à travers le Maghreb.

Dans le Rif, les izlan se disent « izran » (au singulier : izri), les Rifains transformant systématiquement les « l » en « r ».

En Oranie (Algérie), dans la région de Tlemcen, les izran sont chantés exactement comme dans le Rif (Maroc), accompagnés tapé de l’adjoun. Ils sont notamment chantés en darja, et de nos jours, également dans les régions arabisées.

 

http://www.wikipedia.org

 

Catégories :Non classé

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s