Non classé

L’avis d’Idir sur le Hirak

Illustration: dessin de J.N. Lafargue

800px-Idir_illustration_artlibre_jnl

J’ai été si ému de voir flotter dans les rues des grandes villes d’Algérie ces dernières semaines, aux côtés des drapeaux de l’Algérie, des étendards et des banderoles en langue amazighe. Cela prouve que cette mobilisation populaire a tout compris du défi d’une Algérie qui ­accepte enfin sa diversité. Comme si notre jour de gloire était enfin arrivé.

J’ai tout aimé de ces manifestations : l’intelligence de cette jeunesse, son humour, sa détermination à rester pacifique, l’aisance de ses revendications comme sa capacité à comprendre la complexité des choses. J’avoue avoir vécu ces instants de grâce depuis le 22 février comme des bouffées d’oxygène. Atteint d’une fibrose pulmonaire, je sais de quoi je parle. Si mes soins et mes dates de concert ne me maintenaient pas en France, je partirais rejoindre immédiatement ces manifestants que j’admire.

 

Extrait d’un interview du 6 avril 2019

www.lejdd.fr

 

 

Catégories :Non classé

2 réponses »

  1. Merci pour ce portrait et ce magnifique texte d’un artiste, d’un homme admirable. Je suis triste de sa disparition. Il me manquera lui que j’ai eu la chance de voir plusieurs fois en concert. Une voix pour la bienveillance et la liberté qui part 😥

    Aimé par 2 personnes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s