Non classé

Liberté masquée

Poème d’Ismael Ayouba Kamaye (1991-) – Partenaire d’AFROpoésie – NIGER

Signalétique d’obligation de port du masque

Je respire mal

J’expire et inspire du déchet

Je ne respire plus

Liberté confisquée,

Confinée, liberté masquée

Le masque de la peur

La peur ; une plaie ouverte

Douleur du masque

Effet de douleur 

Douleur d’un genou

Sur un coup

Ô liberté où es-tu ?

Asphyxié,

Je me dois d’être bref

Parce que I can’t breathe.

Catégories :Non classé

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s