Non classé

Une indépendance dépendante

Poème de Raymond Hounvo (1994-) – Partenaire d’AFROpoésie – BÉNIN

Moi, oui ; ce n’était pas facile mais enfin, on me l’a donnée ;

Toi, oui tu as négocié, on t’a tourné puis on te l’a donnée ;

Lui, eh bien, par lutte armée et versement de sang, il l’a arrachée.

Nous savons ; tout le monde a souffert, enfin on l’a arrachée.

Mais pourquoi voir le même danger en face et s’y attacher ?

Noir de l’Afrique noire ! Dis-moi, n’es-tu pas toujours attaché ?

Oui ; tu es à nouveau pris, coincé, contrôlé et enfin gouverné.

Mais, Afrique, pourquoi as-tu été reprise et gouvernée ?

Noire vendeuse de Noirs, tu es gouvernée car tu es mondialisée,

Oui Afrique, tu es contrôlée depuis là-bas puisque tu es mondialisée.

Tu as accepté la  mondialisation et à nouveau, nous sommes pénétrés.

Afrique! Belle Afrique! N’est-ce pas ça? Oui nous sommes pénétrés.

Pour te manipuler simplement, la mondialisation t’a été proposée.

Afrique! Belle Afrique! Pour t’avoir, voilà tout ce qu’on t’a proposé.

Catégories :Non classé

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s