Non classé

Éducation politicienne

Poème de Rodrigue Hounsounou (1986-) – Partenaire d’AFROpoésie – BÉNIN

Sommet de l’Union africaine du 25 mai 2013 pour le 50e anniversaire de la création de l’Organisation de l’unité africaine.

Lorsque s’installe la malhonnêteté intellectuelle et politique
Lorsque s’installe l’avidité du pouvoir étatique
Lorsque la kleptomanie gangrène le sommet de la hiérarchie
Dans un cocktail de roublardise et d’adogocratie
Préparé par l’obnubilation du bien matériel
Hé bien, tout part en roubignole !


Et ces têtes vides, des infâmes
Osent tempêter de leurs bouches difformes :
l’Afrique est un désert de ressorts
Hé bien, je vous dis mon œil !
Auriez-vous bouché vos oreilles


Pisseuses aux échos de Léopold Sédar Senghor ?
Auriez-vous effacé de vos mémoires
Défaillantes, Cheikh Anta Diop et ses exploits ?
Auriez-vous perdu de vue de vos yeux
Malades de cécité, nos intellectuels orageux :
Frantz Fanon, Mongo Béti, Léon Gontran Damas ?


Lorsque hissé par l’immaturité
Des peuples affamés et grugés
Lorsque hissé par la soif de vengeance
Et de revanche du peuple déglingué
Lorsque hissé par des raccourcis souillés
De combines, de magouilles et de meurtres médiatisés
Dans l’arène politique devenue avariée
Hé bien, on se fout éperdument de la politique.


Mes viscères ne tiennent plus dans mon hypogastre
Mes boyaux bouillonnent aux cyniques
Je voudrais à coups de poignard ouvrir mon ventre
Vous exposer mes intestins grêles et gros
Mon estomac vides de nourriture et de punch
Le peuple ne croit plus à vos paroles de church
La jeunesse africaine meurt de vos égos.


Quand on préfère l’évolutionnisme
À la qualité des apprenants
Quand on préfère l’esclavagisme
À la compétence de l’enseignant
Quand on préfère le licenciement à la formation
Hé bien, on détruit des vies !
Cette terre n’égale point le Danemark en évolution
l’Afrique n’est pas un refuge de la Scandinavie


Interdire le châtiment corporel
Dont vous vous êtes faits dans nos écoles
Et de bomber vos pectoraux puérils
Dans des costumes à deux balles
Humilier les enseignants chevronnés
Avec des réformes insensées
Et des salaires dérisoires
En donnant par ricochet le pouvoir
Aux parents dits aisés, de dévaloriser
Ouvertement l’éducateur devant l’élève rebellé
À quoi s’attent-on comme résultat ?
Voici les fruits de vos graines pourries ensevelies dans le tas :
La drogue et la pornographie en milieu scolaire.

On n’a pas besoin d’user d’une arme
Pour être un meurtrier génocidaire
Vous êtes les vrais assassins de ces âmes.

Catégories :Non classé

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s