Non classé

Échos des jours

Poème de Mokhtar El Amraoui (1955-) – Partenaire d’AFROpoésie – TUNISIE

Murs portes et fenêtres

Se font écrans de souvenirs

Quand tu les caresses

Presses du regard assoiffé

De tes impatientes questions

Ils coulent roucoulent d’ombres

Portant l’écrin de tant de jeux

Aux yeux de rencontres

Luisant de feux d’aimer

D’amertumes de séparations

Et joies de retrouvailles


Tu revois danser les jours

Dans le tintamarre des défis

Bravant inconscients l’impossible

En d’interminables rêves et soliloques

À pieds volants à vélo ou sur balançoire

Va-et-vient des roues des jours

Pentes d’euphories

Blessures de chutes

Soignées par les merveilleux contes

Des lunes et soleils

Berceuses de si tendres mains

Puis encore pleurs et rires

Partir revenir rebondir

Telles sont nos pages de vie

Entre souvenirs et oublis

Catégories :Non classé

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s