Non classé

Mokrane Maameri devient partenaire d’AFROpoésie !

Je suis Mokrane Maameri,  né le 21 avril 1964 à Tala Toulmouts, circonscription de Tizi Rached, commune adossée à la colline de Larbaa Nat Iratten en Kabylie (Algérie), dernier bastion tombé entre les mains des colons en 1857 après des rudes batailles menées par une grande femme, alors qu’elle n’avait que quatorze ans : Lala Fadhma N’Soumer (1830-1863), surnommée la « Jeanne D’Arc », une figure du mouvement de résistance algérienne au cours des premières années de la conquête de l’Algérie par la France. 

Après un diplôme de technologie  (dessin industriel) à Alger en 1988, j’ai dû quitter mon pays deux ans plus tard, soit en 1990, face à la barbarie (« décennie noire ») pour m’installer en France où j’ai repris mes études tout en changeant d’orientation pour étudier le droit tout en peaufinant mes écrits. Il s’agissait d’une passion d’enfance, puisque j’ai commencé à écrire en Kabylie de la poésie dès l’âge de 15 ans, avant qu’elle ne devienne un métier. 

Après l’obtention de mon diplôme en droit sciences politiques et sociales à l’université Sorbonne Paris Nord, j’ai travaillé dans une centre d’insertion pour la jeunesse comme conseiller d’orientation entre 1996 et 2002, puis au service technique et administratif au Secrétariat de l’Enseignement Catholique de Paris, où l’on a découvert ma passion et mon amour de la poésie et de la littérature en général. J’ai repris là-bas mes études en Lettres Modernes en 2016, avec un diplôme de Master II spécialisé en Littérature, Civilisations et Théoriques à la clé. En ce moment je prépare une thèse en littérature comparée et sur le pseudonyme des auteurs.        

Mon premier recueil de poèmes « Au gré des arcanes » publié en 2009 aux éditions Belelan est en vente en France et dans quelques pays d’Europe. Le deuxième, un recueil de nouvelles « L’éveil de l’horizon », a été publié en 2014, même maison d’édition et en France. Le troisième, un an après la reprise de mes études en littérature, est un roman « Voyage autour de soi » publié en 2015, toujours en France. Et enfin, un quatrième est né après six ans d’absence pour les raisons décrites ci-dessus. Il est question d’un recueil de poèmes sous forme de sonnets « L’écume des affects et autres sonnets de résilience », 2021, aux éditions Belelan, toujours en France.

Aujourd’hui, en parallèle de l’écriture de ma thèse, je me prépare pour la sortie d’un essai qui porte sur le littérature kabyle et d’autres manuscrits (en attente de publication).

Pour me suivre ou me contacter:

mokranemaameri@yahoo.fr

Mon blog: https://mmaameri.over-blog.com/

Catégories :Non classé

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s