Non classé

Vanilles de lunes

Poème de Barbara Auzou (1969-) – Partenaire d’AFROpoésie – FRANCE

Fleur de vanille

Nous suivions l’arbre du voyageur

et l’oiseau dans la gorge du langage

passé tout entier le corps du cœur

dans ses massifs de fièvre

passés les pilons à épices venus du sommeil

pour labourer le sommeil

il nous aura poussé des yeux de soleils

devant les baobabs sacrés et les baobabs amoureux

en ces lieux où nous fréquente la beauté

comme un sentiment plus grand que soi

on sait que rien ne saurait vivre en cage

nous sommes vanilles tombées des lunes

avec l’arôme de tous les présages

encore étourdies et parfumées de ciel

Catégories :Non classé

3 réponses »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s