Non classé

Les puits à balanciers

Poème de Barbara Auzou (1969-) – Partenaire d’AFROpoésie – FRANCE

Chaque fois que me reprend

le travail souterrain du vivace

vert intense libre bleu

avec ses mines de sel dans l’entre-deux chairs

qui viennent dépecer l’apparence et manger

les doutes entre les roseaux flottants

vers toi je trace une unique route ponctuée

de puits à balanciers

et au-milieu de regs immenses et dénudés

où poussent les palmiers-dattiers comme des oiseaux

sur la langue

je reprends des cœurs l’éternelle surveillance

celle de ta toute première enfance entrée

dans la pierre

de ma main qui tremble sur ton contre-visage

je cueille les petits poissons viables de la poésie

par-delà seule s’émeut l’absence

Catégories :Non classé

7 réponses »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s