Interview avec Didier Colpin, un poète hanté par l’amour et le sens de la vie

Le poète français Didier Colpin évoque les mystères que renferment les souvenirs dans Dans la force gravitationnelle du temps et Coffres remplis, parus dans la revue québécoise Soleil hirsute. Ils figurent dans le premier volume de la revue littéraire de l’automne 2021.

Pour lire l’interview et télécharger le magazine, rendez-vous sur le lien suivant : https://www.soleilhirsute.com

5 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s