En entendant « La fille aux cheveux de lin »

Poème de Nikki Giovanni (1943-) – USA

Sa belle a des cheveux de lin
La mienne a des cheveux de cendre
Ma femme se lève à l’aube
La sienne est capable de dormir toute la journée

Sa belle a des mains délicates sentant bon les fleurs
Elle a des lèvres douces et roses
Les lèvres de ma femme sont gercées par le soleil de midi
Les mains de ma femme sont… noires comme de l’encre

La musique qu’il joue fait plaisir à sa belle
La nuit tombe je suis rompu et abattu
Il joue des notes qui font battre son cœur plus vite
La nuit tombe je veux m’étendre

Peut-être que si je ne ramassais pas le coton si vite
Je pourrais chanter joliment aussi
Chanter à ma femme aux cheveux de cendre
Roucouler tendrement, Bébé c’est toi

(« On Hearing « The Girl with the Flaxen Hair » », Black Feeling, Black Talk/Black Judgement, 1968)

http://www.terreaciel.net

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s