« Afrique » de Claude Dussert

Poème de Claude Dussert (1947-) – Partenaire d’AFROpoésie – FRANCE

Vue aérienne du versant nord-ouest du Kibo (Kilimandjaro) en 2004 – Wikipédia

Imaginez une terre ocre, brûlée, asséchée

Une terre ancestrale labourée, maltraitée.

Imaginez une terre irriguée de drames et de sang.

Imaginez, une terre de conflits incessants

Une terre excisée des lambeaux de son histoire.

Imaginez des senteurs épicées, entêtantes,

subodorantes

Qui enivrent votre esprit et chassent vos idées noires.

Imaginez les neiges éternelles du Kilimandjaro.

Imaginez les guerriers Massaïs lanceurs de sagaies

A l’affût

Dans les hautes plaines luxuriantes d’un gibier

Sur le qui-vive.

Imaginez les contes de ces griots errants

Raconteurs de la vie

Paroliers du présent, gardiens des rites coutumiers.

Retrouvez-vous au centre de l’Afrique peu peuplée

Et pourtant noire de monde.

Entendez-vous ces résonances ?

Entendez-vous ce tam-tam entêtant

Orchestré par un troupeau d’éléphants

En quête de l’eau vive, en quête de l’eau de vie ?

En quête de cette eau de vie trésor de cette terre

Cette eau qui les conduira cependant

Dans leur quête impossible

A coups sûrs

Jusqu’au cimetière de leurs ancêtres

Habitants d’autres ères.

Entendez-vous ces cris ?

Entendez-vous ces barrissements sans fin,

Ces cris de faim, Faim au ventre

Qui fait courir les gazelles toujours sur le qui-vive

Mais toujours en quête de l’herbe salutaire

Toujours aux aguets.

Mais qui peut vivre dans cette fournaise ?

Toujours avoir les crocs

Courir, chasser, chasser, courir

Chassez, belles lionnes, le roi attend sa dime

Sautez, virez, courez en zigzags incessants

Sautez, galopez, galopez…

Les hyènes sont de la partie, rieuses, entêtées

Elles auront la carcasse sans s’être décarcassées.

La mort est lente en Afrique

La mort vous attend et sait se faire attendre

La mort se terre au pied d’un grand baobab.

Le soleil s’est éteint d’un coup.

La lune a encore raté son rendez-vous.

Vous êtes maintenant dans le noir le plus profond,

Le noir absolu.

Vous êtes en AFRIQUE !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s