« Ne te l’ai-je pas dit » d’Essaid Manssouri

Poème d’Essaid Manssouri (1991-) – Partenaire d’AFROpoésie – MAROC

Photographie du poète

Ne te l’ai-je pas dit

Le tambour attend tes mains 

Tes beaux sens qui sont rares.

Ton mariage a écourté ma nuit,

Ma veillée ne porte plus sa lune.

Ne te l’ai-je pas dit

Le temps des lionnes

Est trop tard, 

Elles ne sont plus, 

C’est le temps des chiennes

Et l’infidélité des renards.

Il n’y a plus d’intérêt,

Ne te l’ai-je pas dit

La colombe que j’avais l’habitude 

De voler ne vole plus, 

Elle s’est cassé l’aile 

Et est tombée au sol,

Elle n’est plus.

Ne te l’ai-je pas dit

La belle fleur gracieuse,

Aux belles paroles, 

Ses feuilles sont tombées.

Elle n’est plus.

Ne te l’ai-je pas dit

Le paysan franc et glorieux

Sérieux et fidèle,

Ses épaules sont fatigués,

Il n’est plus.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s