Mon rocher… souvenir des gorges du Rhumel

De Bernadette Ginestet-Levine (1946-) – Partenaire d’AFROpoésie – ALGÉRIE

800px-les-colonies-francaises-helio-sadag-1931-flammarion-algerie-_constantine-_les_gorges_du_rummel

J’ai murmuré aux quatre vents

Les noms de mon rocher

Ils les ont emportés au loin

Virevoltant comme des feuilles

Je les ai écrits du pied

Dans les sables humides et rêches

Les vagues les ont emportés

Elles les ont brassés

Les ont réduits en poudre

Les ont rejetés

Sur des côtes lointaines

Les noms de mon rocher

Sont tumultueux

Comme l’envol des passions

Dans les nuits d’orage

Durs et infimes sous la plante des pieds

Comme les éclats de coquillages

Bordant les plages de l’enfance

Mon rocher est fier

Abrupt

Il surplombe des gorges vigilantes

Il repose depuis toujours

Sur la tête brute d’un taureau

C’est là

Dans le bouillonnement des mythes

Entre ces cornes imprévisibles

Telluriques

Que sont sans doute enfouies

Mes racines primordiales

Les mythes voyagent

Dans le temps et dans l’espace

Enracinement et désenracinements

N’ont alors plus de sens

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s