Sénégalaise

Karim Cornali (1979-) – Partenaire d’AFROpoésie – FRANCE

1280px-saly_senegal4

            L’écume attendait la nuit sur le sable

                 Le sable était un pagne brodé d’or

                 Une sénégalaise marchait gracieusement dans le vent

                 Vers le sourire de sel

                 Elle était nue comme la nuit sur le sable

                 Le sable qui était un pagne brodé d’or

                 Elle repartirait enroulée dans un pagne

                 Pour laisser la plage dans un océan

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s