Justin Makangara devient photographe-partenaire d’AFROpoésie!

unnamed

Je réponds au nom de Justin Makangara. Je suis né le 1er mai 1983, a l’est de la République Démocratique du Congo. Actuellement, je vis et travaille a Kinshasa, la capitale.

Photographe autodidacte, je cherche dans ma photographie à créer un lien entre me concitoyens, à favoriser leur rapprochement, en me concentrant sur  des œuvres de mémoire. Je me permets de questionner toute la société, dans un contexte de mutation rapide à tous les niveaux.

Les histoires humaines sont la partie la plus essentielle de ma démarche photographique,  pour faire connaitre les réalités de mon pays, son quotidien et ainsi faire naître de la confiance, de l’espoir, que je place au cœur du développement de la nation congolaise. Mon objectif est aussi d’apporter un autre regard sur le Congo et l’Afrique, connus dans le monde à travers des images de guerres ou de catastrophes. Ma photographie veut être une école de conscience.

c3405f24369111.563330ea81403

Pour découvrir son travail: cliquez ici

 

4 commentaires

  1. […] Photo © Justin Makangara Mères au don inné d’ubiquité Vous ne connaissez point le repos du guerrier Votre courage écarte de vos enfants toute anxiété Votre abnégation fait l’assurance du terrier.   Source intarissable de bonté et de fierté Vous n’hésitez pas à esquisser un sourire Même si la vie n’est pas toujours de toute beauté Vous êtes encore la dernière à vous endormir.   Vous qui donnez la Vie, vous qui donnez l’Amour Patiemment vous guidez et dirigez nos pas Afin que nous soyons meilleurs chaque jour Avec votre constante persévérance, nous ne doutons pas.   Mères de rois, reines vous-mêmes Mamans Chaque jour devrait être votre fête partout dans le monde Nous vous le souhaitons en chantant Que d’innombrables grâces le Seigneur vous inonde. […]

    J’aime

  2. […] Photo © Justin Makangara Tes doigts voguent durant des heures Personne ne saurait deviner ce qu’ils trament, Mais ils semblent ivres d’un total bonheur, Regarde-les danser sur la trame.   Comme l’araignée tissant sa toile Ils croisent les fils avec finesse et délicatesse, Alors petit à petit l’œuvre du maître se dévoile L’objet de tant de science et de prouesse.   Tel l’arc en ciel à portée d’œil Une harmonieuse symphonie de couleurs Surgit tout à coup tel un clin d’œil, Et l’artiste déroule l’œuvre de son dur labeur.   Brave travailleur de l’ombre Toi qui habille les rois et les reines Parqué dans des coins souvent sombres Tu n’es jamais payé pour tant de peine. […]

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s