Et si on retournait l’ardoise

Rodrigue Hounsounou (1986-) – Partenaire d’AFROpoésie – BÉNIN

ff421830488629.562983b6afd78 (1)

Photo © Justin Makangara

Au fond de nous, sommeille la bonté.

Pour une raison quelconque on refoule la volonté.

Et si on retournait l’ardoise ?

On s’en porterait rose.

La vie est bizarre quand on y pense.

La vie est dure quand on s’y perd.

La vie est rose quand on s’y adapte.

Oublie tout et reprenons tout.

Si j’avais des ailes, je serais venu ce soir te couvrir de mes plumes et de mon amour parfait.

Si je le pouvais, je porterais mes erreurs comme le Christ et sa Croix.

Te souffler tout bas dans l’oreille mon amour, j’aurais voulu ce soir.

Hélas ! le passé est une chaîne scellée à mes pieds, de laquelle je ne pus me défaire.

Sous mes yeux, l’être aimé se morfond et agonise.

Et l’amour comme une fumée de brindilles s’évapore au vent.

Je le traîne ! Oui ! Je le traîne à l’image de Kunta Kinté, le poids de mes proses.

Je voudrais retourner l’ardoise.

Oui ! si on retournait l’ardoise ?

On s’en porterait rose.

Publicités

Une réflexion sur “Et si on retournait l’ardoise

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s