Vulgum Pecus

Ousseynou Thiombiano (1993-) – Partenaire d’AFROpoésie – SÉNÉGAL

Earth_Eastern_Hemisphere (2).jpg

Au banc des accusés
Je suis cité à comparaître
Mon crime : je suis noir
Donc génocidaire
Et anti progressiste
Pourtant autant que vous tous
Je vis entre terre et cieux
Entre levant et couchant
Et du sang rouge coule dans mes veines…

Au banc des accusés
Je suis cité à comparaître
Mon crime : je suis blanc
Donc missionnaire
Et impérialiste
Pourtant autant que vous tous
Je vis entre terre et cieux
Entre levant et couchant
Et du sang rouge coule dans mes veines…

Au banc des accusés
Je suis cité à comparaître
Mon crime : je suis Arabe
Et musulman
Donc antisémite
Et terroriste
Pourtant autant que vous tous
Je vis entre terre et cieux
Entre levant et couchant
Et du sang rouge coule dans mes veines…

Au banc des accusés
Je suis cité à comparaître
Mon crime : je suis juif
Donc lobbyiste
Et sioniste
Pourtant autant que vous tous
Je vis entre terre et cieux
Entre levant et couchant
Et du sang rouge coule dans mes veines…

Et arrivera un jour où à tort
Ma plume sera condamnée pour avoir eu raison
Son crime : elle est mienne
Donc libre
Et véridique
Pourtant autant que nous tous
Elle vit entre terre et cieux
Entre levant et couchant
Et du sang rouge coule dans mes veines…

Publicités

Une réflexion sur “Vulgum Pecus

  1. Crime d’existence, pour lequel chaque homme doit payer sa naissance, sa singularité. À peine au monde, l’étiquette lui est déjà tatouée : il porte sa descendance, toute sa lignée de malheur et sa race aux aveugles violences, et ne peut plus se mouvoir au sein de ce carcan. Mais ! Son humanité le reprend toujours, son cri originel excavé vers les cieux, ses pouls roulant comme des tambours, et surtout, son sang, son sang « rouge » qui « coule » dans ses veines, fontaine commune happée par des bouches multiples, source sauvage éclaboussant chaque rein. L’humanité de l’homme surgira toujours, toujours dès lors qu’il brandira sa plume, cette main armée qui sera toujours levée, sanglante, montrant la chaleur de la terre et l’œil clair du ciel.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s