L’accident du siècle

Kodjo Agbemele (1987-) – Partenaire d’AFROpoésie – TOGO

Liqueurs_françaises

La bouteille saute
Le bouchon s’ouvre
Le tesson s’engouffre
La liqueur est morte
.
Publicités

Une réflexion sur “L’accident du siècle

  1. La bouteille saute : c’est la fête !
    Le bouchon s’ouvre : c’est la fête, je salive, tu salives, le Togo salive, l’Afrique salive ! Le monde salive !
    Le tesson s’engouffre : indépendance octroyée, présidents vendus, générosités mortelles !
    La liqueur est morte : nous la buvons depuis le soleil des indépendances, soleil trompeur de nos amours qui ne nous aiment qu’aliénés, pieds et poings liés, je t’aime je te tue, j’aime les africains sauf qu’il y en a trop en Afrique, les négriers modernes blancs et noirs veulent faire du vide, éliminer juste ceux qui sont de trop, qui refusent de boire entre ami(e)s dont la fausseté le dispute à la laideur de l’âme…
    Pour qui a les yeux en face des trous, ce petit poème, un haïku de fait, lance en une œillade aux consciences endormies dans ces bouteilles-là multicolores et protéiformes. Nous ne sommes jamais assez méfiants… Ayez du flair chers congénères !… Il y a des sympathies qui sont aimables jusqu’à la nausée…
    Parole de rescapé !
    Merci Kodjo Agbemele ou ainsi va la vie…
    .

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s