Et voici que je guette

Prince Arnie Matoko (1982-) – Partenaire d’AFROpoésie – CONGO-BRAZZAVILLE

IMG-20171111-WA0035

Et voici que je guette depuis ma tour d’ivoire

Je guette patiemment les rayons de l’Aube nouvelle

Je guette les rayons bleus des temps verts sous un ciel blanc

Je guette les couleurs unies de l’arc-en-ciel dans une terre unie

Pourtant la nuit s’obstine à vampiriser mes espérances

Quel dieu implorer pour arrêter cet écoulement des maux

Quel dieu invoquer pour vaincre ces vagues lacrymales

Qui nous submergent dans la mer d’horreurs planétaires

Pour cesser ce flot des rots causés par les tombeaux blanchis

Sur les ailes du mutisme outrancier et complice des porcs

Pour panser ce fleuve des plaies béantes et ces cicatrices

Sinueuses gangrenées par le virus du temps maudit

Pourtant la nuit rompt tout à son passage

Je guette le temps de l’Abondance couplée à la renaissance

Des palétuviers pour distribuer le sel équitable à nos vies insipides essorées

Le temps des Baobabs pour nous replonger dans nos racines

Le temps d’eucalyptus pour transcender nos clivages

J’exige ce temps

Pour conjurer le mauvais sort qui nous guette

Qui nous étrangle

Pour que le mal ne soit plus couvert mais effacé

En ce temps de rupture mal définie.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s