Elle vole, elle vole, elle vole…

Medjo Essam (1996-) – Partenaire d’AFROpoésie – CAMEROUN

2908172765_1

Elle vole, elle vole, elle vole, la colombe de la paix, ne sachant où dormir, ne sachant où vieillir. Elle rêve d’un tout autre monde pour nous. Un monde bleu, un monde blanc, un monde blanc, un monde différent.

Au-dessus de nos huttes solitaires, de nos volcans de violence, de nos guerres immortelles, de nos ailes arrachées, mutilées, d’aube en aube, sous l’averse assoiffée de nos âmes en peine, elle vole, elle vole, elle vole, la colombe de la paix, ne sachant où dormir, ne sachant où vieillir.

Cent mille ans qu’elle traine son plumage sur nos empires d’inégalités.

Cent mille ans qu’elle s’indigne de nos cages de libertés.

Cent mille ans que le monde dévore les pauvres, que le monde dévore les faibles, que le monde dévore le monde.

Cent mille ans qu’elle pleure, qu’elle chante, qu’elle crie :

« Paix!

   Paix!

   Donnez une chance à la paix! »

Mais tous les yeux l’ignorent et tous les poings la chassent.

Alors elle vole, elle vole, elle vole, la colombe de la paix, ne sachant où dormir, ne sachant où vieillir. Elle rêve d’un tout autre monde pour nous. Un monde libre, un monde d’amour, un monde juste, un monde d’amour. Un monde où elle pourra un jour, dormir, vieillir, voler avec nous, les colombes sans ailes.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s