Je sais

Dzidjonou Woudji (1998-) – Partenaire d’AFROpoésie – TOGO

Nekyia_Staatliche_Antikensammlungen_1494_n2 (1)

Je sais que le champ céleste azuré,

Nous a allaité d’éducations différentes,

Que le cœur en grandissant, il faut l’épurer,

Que le mur de malheurs a plus d’une fente;

 

Je sais que la difficulté voile la fortune,

Que le masque du succès ne s’enlève pas

Par un bienheureux heur, bonne fortune,

Que le tyran désespoir, hisse le faux pas;

 

Je sais que plusieurs crans il faut se faire,

Si l’on veut de longue, coller aux basques la vie,

Que sporadiquement nous comblent les envies,

Que ne refrène le temps, une barricade de fer;

 

Je sais…

Je sais…

Je sais…

Je sais…

 

Mais je sais qu’en traînant mon âme ensanglantée

Vers le mât de l’espoir, je pends avec un carcan,

La couardise sur le poteau que le cran a planté.

ça vaut le coup d’essayer sans membre craquant.

 

 

       01 août 2018

Publicités

3 réflexions sur “Je sais

    • Merci beaucoup
      Avoir pu toucher quelque chose en vous, tel est le but recherché. J’essayerai d’en toucher plus une prochaine fois. Et m’avoir lu, c’est pour moi grand honneur.

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s