Confession à un pasteur

Rodrigue Hounsounou (1986-) – Partenaire d’AFROpoésie – BÉNIN

Dumuzi_aux_enfers

Cette femme rouge, noire et blanche

M’a dit un jour de façon franche

Que je vais trépasser.                    

Et pas à pas, dans un face-à-face

Nous marchions vers l’impasse.

Dans le plus profond de la nuit,

Au moment où le jour et la nuit

Coïncident : 00h ;

Ma chambre s’est remplie d’hommes et de femmes

Qui me sont inconnus : des infâmes.

Visages immaculés de rouge, de noir et de blanc ;

Vêtus de rouge, de noir, et de blanc ;

Bouches embuées de sang ;

Ils défient Dieu.

 

C’est un rêve bizarre

Bizarre n’est pas le mot approprié

Pour traduire mon rêve

C’est un rêve mystérieux, mystique

 

Dans mon rêve j’étais malade

Malade au point de ne plus tenir debout

Malade au point de frôler la mort

 

Dans mon rêve, Pasteur

J’ai été conduit dans un endroit bizarre

Bizarre n’est pas le mot approprié

Pour traduire cet endroit

C’est un endroit mystérieux, mystique :

Un couvant ;

Par la femme rouge, noire et blanche

Devant le Lεgba

 

Dans mon rêve, Pasteur, je n’étais pas seul.

Il y avait des enfants et des femmes enceintes

Devant moi.

Les mains sur le ventre,

Elles ne faisaient que pleurer.

Les enfants eux tremblotaient et grelottaient de frayeur.

Nous ne savions plus s’il fallait courir et fuir

Ou s’il fallait s’y résoudre à jamais.

 

Ecorché vif,

Je regardais mon sang couler à flots dans une calebasse ;

Puis goûte à goûte débordé la calebasse.

La femme rouge, noire et blanche

Me mit la dague au cou.

Secoué par une main blanche ;

Je me réveillai sur le coup.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s