Non classé

Etreinte de la mort

Poème de Jonathan Ikami (1997-) – Partenaire d’AFROpoésie – RDC

Illustration: "A flower, a skull and an hourglass stand for life, death and time" par Philippe de Champaigne. XVIIe siècle.

800px-StillLifeWithASkull.jpg

La mort est certes
Un début chouette
D’une vie mise en alerte
À chaque fois que somnole
L’être à peau souffrante .

La mort est l’unique invitée
Qui met au péril une histoire teintée
D’espoir ,
Dont l’homme est seul être à croire
D’un hypothétique et grimoire
Avenir.

La mort étreint
Tous, même si déjà on peine
Elle vient, toute aveuglée
Sans âme ni bouche pour beugler
Afin d’annoncer sa venue
Comme celle du Christ,
Dans la mangeoire tout nu.

 

 

Publicités

Catégories :Non classé

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s