Non classé

Sur le parchemin d’une route

Poème et illustration de Mokhtar El Amraoui (1955-) – Partenaire d’AFROpoésie – TUNISIE

parchemin.jpg

J’irai, au zénith,
Redonner mes cendres aux mots,
Lorsque la fleur sautera
Sur la fosse aux cris morts.
J’irai déplier le ciel de ma voix,
Pour la faire trembler
A l’étendard encore glissant
De la lumière assoiffée,
Sur le parchemin d’une route
S’ouvrant en épines
Brûlant de questions,
Entre naissances et agonies,
Entre regards et déroutes.
J’irai, sur la rive,
Regarder ma tombée
Qui t’a effleurée de mes nuits,
Qui m’a dit en attentes
Baignant dans les yeux d’encres
De mes rêves déchirés !

 

©Mokhtar El Amraoui

 

Publicités

Catégories :Non classé

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s