Non classé

De Valence à Saint-Gervais

Poème de Fatou Yelly Faye (1957-) – Responsable de délégation AFROpoésie/Afrique de l’Ouest

20191022_194621-COLLAGE.jpg

A Valence nous avons slamé

A Saint-Gervais en altitude

Les hauteurs nous ont accueillies

 

Cheveux ébouriffés

Majestueuses dans leurs robes jaunes ocres

Allure féline le long de la route

Bien rangées

Bien alignées

Sagement alignées

En rangs espacés

Filles lionnes à la crinière royale

Filles aux jambes élancées graciles

Belles muettes

Gracieuses dans l’or de leurs robes de fin d’été

Ce sont mes platanes

Elles forment une haie d’honneur

Nous accueillent à bras ouverts

Nous orientent à chaque instant

Vers Saint-Gervais-sur-Mare

Tandis que le buis en détresse lutte farouchement contre la spirale

Le papillon vampire blanc se régale

Et ne lui laisse aucun répit

Mais la survie est son créneau

A côté le saule pleureur dans sa longue chevelure

Qui lui mange toute sa tête

Et forme une toiture

Un abri

Une cabane verte

Une niche

A l’intérieur

Une petite table

Un refuge secret pour casser la croûte rêver

Bien à l’abri du monde alentour

Le saule pleureur !

Pourquoi pleure-t-il le saule ?

Sans doute en communion avec la rivière

Où la cascade silencieuse coule sagement

Dans sa robe vert d’eau

A ses pieds

Une multitude de pas tracent le chemin

Oui les sangliers sont venus cette nuit lui tenir compagnie

Les figuiers nous sourient

Au bord du chemin nous goûtons à ses fruits succulents

Le chêne majestueux trône en roi sur cet univers des montagnes

Le châtaignier royal dans ses fruits aux grappes piquantes

Nous ouvre ses bras

Les vignes pleines

Offrent leurs petits en vendanges

Le pommier vert me sourit

Tandis que le hêtre

Règne et plane en maitre.

A Valence nous avons slamé

A Saint-Gervais

Au fond des bois

Je respire à pleins poumons

Car le sapin de noël dans sa robe de volants enguirlandés

Verdit et danse le flamenco

Oui respecter la nature

C’est lui donner le droit de s’exprimer

Lui accepter sa place au soleil

La laisser vivre prospérer s’épanouir

Au cycle du temps au fil des jours et des saisons

L’abeille noire des montagnes a donné naissance à d’autres abeilles

En hauteur nous savourons

Le miel des campagnes aux parfums des fleurs du terroir

Tout en fragrance

Une boule piquante

Un hérisson vert darde ses griffes

Patience il lui faut du temps pour mûrir

Et donner naissance à la châtaigne

Alors au feu de bois sur la cheminée les marrons nous attendent.

A Valence nous avons slamé

A Saint-Gervais en altitude

Les hauteurs nous ont accueillies

Les montagnes mystérieuses majestueuses nous ont tracés la voie

Sur le chemin

Des paysages magiques dans leur magnificence

Ce matin l’épervier d’Europe

Vole et plane dans le ciel

Il est sorti exprès faire un tour et nous souhaiter la bienvenue

En route pour Béziers

A la plage de Valras

Assis en face de la mer

Une pluie fine

Mouille et rafraîchit le visage

Soudain

Extase

La nature en symbiose nous offre sur un plateau d’eau cristal bleu

Un spectacle époustouflant

A l’horizon une patelle en mille couleurs

Sur l’étendue bleue au fil de l’eau

Et à mes pieds sur la plage sous une pluie fine

Au fin fond de l’horizon

Un arc en ciel géant

Oui

 A Saint-Gervais-sur-Mare à Béziers

Sur la plage de Valras

Un arc-en-ciel géant grandeur nature

Que demander de plus

Oui

Il est temps de rentrer

Quand on est monté sur le dos de l’éléphant tout autre monture nous laisse indiffèrent

Sur le chemin du retour l’épervier d’Europe en une ronde nous dit au revoir

Le brouillard épais nous accompagne

De retour à Dakar

Sur ma terrasse

Pluie fine de bienvenue

Et soudain un arc-en-ciel

Grandeur nature nous rendons grâce au Très-Haut.

Regarde le ciel un arc-en-ciel !

Fatou Yelly Faye

« Poétesse de la solidarité intergénérationnelle et du cousinage à plaisanterie’ »

Dédié à : Alain Banat

Emmanuelle Rivet

 

Publicités

Catégories :Non classé

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s