Non classé

Célébration de ma femme

Poème de René Depestre (1926-) – HAÏTI

Bunsen_burner_flame_types.jpg

Comme le feu qui rit aux éclats dans ta chair ma poésie sera corps de femme au soleil

tel un bateau chargé d’épices à la folie

ma vie tangue sous le poids de ta mythologie

toi par qui le plaisir navigue en haute mer toi qui donnes un horizon à mes chimères

corps au feu magicien sexe à incandescence toi qui sais azurer les soirs sans espérance

quel honneur plus glorieux que celui de chanter dans un lied éclatant de joie et de santé

le grand soleil labié où les quatre éléments montent au ciel dans l’arc émerveillé du sang.

 

 

Extrait du site Poèmes, poésie française et mondiale d’hier et d’aujourd’hui

 

Publicités

Catégories :Non classé

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s