Non classé

Quand nos Aïeux brisèrent leurs entraves

Hymne d’Oswald Durand (1840-1906) – HAÏTI

Illustration: Le siège de la Crête-à-Pierrot en 1802, par A. Raffet, gravure Hébert, 1839

1280px-Haitian_Revolution.jpg

Texte:

Quand nos Aïeux brisèrent leurs entraves,
Ce n’était pas pour se croiser les bras.
Pour travailler en maîtres, les esclaves Ont embrassé corps à corps le trépas.
Leur sang à flots engraissa nos collines,
A notre tour, jaunes et noirs, allons!
Creusons le sol légué par Dessalines :
Notre fortune est là dans nos vallons.

Refrain :

L’indépendance est éphémère
Sans le droit à l’égalité!
Pour fouler, heureux, cette terre
Il nous faut la devise austère :
Dieu! Le Travail! La Liberté!
De Rochambeau les cohortes altières,
Quelques instants, suspendirent leur feu,
Pour saluer le héros de Vertières,
Capois-La-Mort, grand comme un demi-
dieu

Vers le progrès, crions comme ce brave:
“Noirs! En avant! En avant!” Et bêchons
Le sol trempé des sueurs de l’esclave!
Nous avons là ce qu’ailleurs nous
cherchons!

Refrain :

Sans quoi, tout devient éphémère;
Pas d’ordre et pas d’égalité!
Pour fouler, heureux, cette terre,
Il nous faut la devise austère:
“Dieu! Le travail! La liberté!”
Sang des martyrs dont la pourpre
écumante
A secoué nos chaînes et nos jougs!
Chavanne, Ogé, sur la route infamante,
Toi, vieux Toussaint, dans ton cachot de
Joux
Ô précurseurs, dont les dernières fibres
Ont dû frémir, – vous les porte-flambeaux
En nous voyant maintenant fiers et libres,
Conseillez-nous du fond de vos tombeaux!

Refrain :

Votre bonheur est éphémère;
Ayez droit à l’égalité!
Pour fouler, heureux, cette terre,
Il vous faut la devise austère:
“Dieu! Le travail! La liberté!”
A l’œuvre donc, descendants de l’Afrique,
Jaunes et noirs, fils du même berceau!
L’antique Europe et la jeune Amérique
Nous voient de loin tenter le rude assaut.
Bêchons le sol qu’en l’an mil huit cent
quatre,
Nous ont conquis nos aïeux au bras fort.
C’est notre tour à présent de combattre
Avec ce cri: “Le progrès ou la mort!”

Refrain :

A l’œuvre! Ou tout est éphémère!
Ayons droit à l’égalité!
Nous foulerons, plus fiers, la terre,
Avec cette devise austère:
“Dieu! Le travail! La liberté!”

 

Voici la traduction créole du texte:

 

1. Lè zansèt nou kase chenn yo
sa a pa te pliye bra yo
ak kite esklav travay pou yo tankou mèt
Kòt a kòt, jouk lanmò.
Rivyè yo tranpe nan san ti mòn nou yo
Men koulye a, vire nou an vin rive, yo
Mawon ak Nwa, pati!
Pare tè Desalin nan:
richès nou, se isit la nan vale piti nou
yo.

Koral:

Endepandans se sove
san yo pa dwa a egalite!
Pare tè sa a ak kè kontan
nou bezwen sa a Deviz sevè:
Bondye! Travay! Libète!

2. Ki sa m ka gen pi bèl pase sa timoun
yo nan Lafrik
moun ki, apre yo fin twasan an profon
jete esklav,
vire fè, jouk bèf yo ak matrak
kont pouvwa ki ostil ak kont prejije fin
vye granmoun!
Wè nan desann la! Li se banner a Noble,
ki argroup nwa yo, ki pare pou yo mouri
gen nan tèt la!
Men pa! foul moun yo nan Lamartinière
desann tankou mous gwo inondasyon
soti nan La Krèt-a-Pierrot.

Koral:

Tout se sove
san yo pa dwa a egalite!
Pare tè sa a ak kè kontan
nou bezwen sa a Deviz sevè:
Bondye! Travay! Libète!

3. Twoup yo ki fyè de Rochambeau
sispann dife pou yon moman
Voye bonjou ewo nan Vertières
Capois-la-mor, gran kòm yon bondye
dezyèm fwa.
Pou pwogrè, kriye brav la:
« Nwa, pati! Pati! » ak pare
tè sa a, ki se tranpe ak swe a tounen
esklav!
Se isit la, sa nou te espere pou jwenn li
yon lòt kote.

Koral:

San sa a tout bagay sove:
San yo pa lòd ak libète!
Pare tè sa a ak kè kontan
nou bezwen sa a Deviz sevè:
Bondye! Travay! Libète!

4. san an koulè wouj violèt sou mati yo
mous
sou chenn nou yo ak joug!
Chavanne, Ogé sou wout sa a tèrib
ou, vye Tousen, nan prizon ou nan Jou,
ak zansèt nou yo, mache devan,
ak tranble kou fèy bwa kè – yo te pote
flanbo la.
Nou, ki kounye a fyè epi gratis,
yo gide nou soti nan tè a nan mitan
tonm mò yo!

Koral:

Chans ou se sove
San yo pa dwa a egalite!
Pare tè sa a ak kè kontan
nou bezwen sa a Deviz sevè:
Bondye! Travay! Libète!

Pour en savoir plus sur cet hymne: cliquez ici

 

Catégories :Non classé

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s