Non classé

Futur

Poème de Youcef Sebti (1943-1993)– ALGÉRIE

Illustration: la Sebkha d’Oran près de Hassi el Ghella

800px-La_Sebkha.jpg

Bientôt, je ne sais quand au juste

un homme se présentera à votre porte

affamé hagard et gémissant

ayant pour armes un cri de douleur

et un bâton volé

Tôt ou tard quelqu’un blessé

se traînera jusqu’à vous

vous touchera la main ou l’épaule

et exigera de vous le secours

et le gîte

Tôt ou tard je te le répète

quelqu’un viendra de très loin

et réclamera sa part de bonheur

et vous accusera d’un malheur

dont vous êtes l’auteur

Toi

tes semblables

vous qui sabotez la réforme agraire.

 

L’Enfer et la folie, 1981, p. 59

 

http://www.wikipedia.org

 

Catégories :Non classé

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s