Là où

Poème d’Andy Davigny Péruzet (1981-) – Partenaire d’AFROpoésie – GUADELOUPE (France)

Illustration: queue bleue de la comète Hale-bopp en 1997, Naval Meteorology and Oceanography Command

Halebopp031197

Quelque part à l’ombre de la beauté du Monde

Les lichens ont enseveli l’Espoir.

Percutant la course des comètes,

L’écho infâme d’une blessure

Résonne jusqu’aux cieux immortels.

Cristaux d’amertume soulevés par les vents,

Déluge de tristesse et vide prodigue.

Un souffle s’épuise

 

In Physiques, Editions Maïa

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s