Non classé

Ruisselant d’amour

Poème d’Aïcha Mansoor (1996-) – Partenaire d’AFROpoésie – MAURICE

Illustration: battements cardiaques filmés en IRM (2007), G. D. Clarke

Beating_Heart_axial

J’aime abondamment ; dans mon cœur

coule une rivière d’amour dont les eaux

ne sèchent jamais et ruissellent jusqu’au

bout de ta vue, là où le soleil va glisser

dans la mer, son rouge peignant les ondes

immense, sans fin

parfois calme, elle soulage le voyageur assoiffé

s’offre à lui sans prix, afin qu’à grandes gorgées

il l’avale

sans pourtant prendre d’elle une seule goutte

elle coule, insouciante des sales mains

qui trempent dans ses eaux, elle les purifie

sans pourtant perdre sa propre pureté

elle est un sanctuaire pour son amoureux

l’immergeant dans sa chaleur, sa profondeur

comme un bain de paradis

tel est mon amour.

 

 

Catégories :Non classé

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s