Non classé

Libération

Poème de Rodrigue Hounsounou (1986-) – Partenaire d’AFROpoésie – BÉNIN

Illustration: éruption du piton de la Fournaise (La Réunion) en avril 2007, Aurélien Théau

PitonFournaise_avril_2007

Celui qui combat souffre

Mais celui qui ne combat pas

Ne gagne jamais.

 

A tous ceux qui ont voulu

Et veulent encore changer les choses

A tous ceux qui meurent

Chaque jour pour notre cause

A tous ceux qui meurent

Dans l’anonymat des cachots ensanglantés,

Sur les champs de batailles diaboliques

Au nom de notre liberté

 

Contre des tyrans aux idéologies démoniaques

Contre des Nations adeptes du racisme

Et partisanes des religions de dogmes

Porteuses de violence et d’horreurs

Contre des maladies et les heurts

Qui assaillent le monde.

Je vous rends un vibrant hommage de gloire

 

Dans notre parcours de lassitude,

Sur notre chemin d’homme et d’histoire,

Nous prenons des coups.

 

Gardez espoir dans ce monde fou.

Le poète annonce un lendemain

Meilleur ; certain !

Viendront des matinées sans crépitement

D’armes mais pleines d’enjouement.

Viendront des après-midi de délivrance

Et de liberté douce.

Viendront des nuits de dîners

Où tous les hommes sans distinction

De races ni de religions prieront

Assis autour d’une même table de repas étoffés

 

Viendront des jours où le monde sera

Débarrassé de tous ses maux.

Ces jours viennent et c’est certain !

 

 

Catégories :Non classé

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s