Non classé

Le confinement

Poème d’Aïcha Mansoor (1996-) – Partenaire d’AFROpoésie – MAURICE

Illustration: illustration de la morphologie des coronavirus (Centers for Disease Control and Prevention)

800px-SARS-CoV-2_without_background

Ce n’est pas cette maison

pas ces murs

ni ces cloisons

ni structures

 

le confinement

 

c’est les cris dans la rue

le bruit des moteurs

qui continuent, continuent

à toute heure

 

le confinement

 

c’est l’odeur de ces moteurs

un air mort, dénué

de fraîcheur

pourtant devenu routinier

 

le confinement

 

c’est ces toits partout

gris, vieux

qui cachent tout

les montagnes les cieux

 

le confinement

 

c’est le regard du voisin

curieux

ses questions sans fin

l’indiscrétion dans ses yeux

 

le confinement

 

c’est avoir à faire

même quand on n’y tient pas

c’est avoir à se taire

encore une fois

 

 

Catégories :Non classé

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s