Non classé

À minuit

Poème de Souleymane Kidé (1980-) – Partenaire d’AFROpoésie – MAURITANIE

Illustration: photographie (1899) de la « Grande nébuleuse d’Andromède », plus tard appelée la galaxie d’Andromède.

Pic_iroberts1

À minuit tout est épithalame:
Le parfum joue à l’encens 
Sous la voix de la femme 
Qui perce tous nos sens .

À minuit tout est haleine :
Les perles à la voix libre 
Donnent l’équilibre 
À toute pensée sereine.

À minuit tout s’endort 
Le corps et l’âme 
Dans le corridor 
De l’ébat dictame.

À minuit tout est poème :
La voix qui s’enroue 
La main qui amadoue 
Devient notre noème. 

Catégories :Non classé

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s