Non classé

L’ascension

Poème de Baye Zennou Almoustapha (1998-) – Partenaire d’AFROpoésie- NIGER

Illustration: une fleur d’iris des marais, Iris pseudacorus.

20150527Iris_pseudacorus1

Bienheureux est son visage éclos à la blême clarté,
Et par-delà l’horizon où s’élève la grâce de toute sa beauté.
Je crains pour mon cœur qui se presse !
De cueillir en ces bras l’anémone de l’ivresse.
Un collier de perles enjolive sa large encolure,
Que resplendit à jamais la majesté de sa chevelure.
Et ses yeux tiraillés comme une délicate fleur de lys,
Berce de larmes sa frêle peau digne d’un bassin d’iris.
Par la grimpée des montagnes et des plaines !
Qui fait revivre les murmures des haleines.
Au sommet couchée comme sur un divan à son aise ;
Tant de martyrs se sont risqués à gravir sa falaise.
                                In Ballet de fleurs.

 

 

Catégories :Non classé

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s